Les sous-marins classiques avant 1920

 

La France a  fait le choix dès 1888 de se doter de la composante sous-marine pour la Marine Nationale.

Le Plongeur , porte torpille en 1860, précédera le Gymnote 1,  le premier bateau sous-marin a être lancé.

La construction des sous-marin s’accélérera et la France, durant le premier conflit, sera présente sur tous les théâtres d’opération avec ses sous-marins.

  • la classe Armide 1, construits par Schneider Laubeuf à Chalons sur Saône pour l’Armide et à Bordeaux pour les suivants                                                                                                                                                      La classe Armide 1
  • la classe Joëssel, construits à Cherbourg, les 2 sous marins seront lancés en 1919                                       La classe Joëssel
  • la classe Lagrange, ordonnés en 1913, ils seront mis en service de 1918 à 1924                                             La classe Lagrange
  • la classe Dupuy de Lôme, au nombre de 2, ils furent construits à Toulon , mis en service en 1916           La classe Dupuy de Lôme
  • la classe Français, 2 sous-marins construits à Bordeaux et Le Havre, ils seront mis en service en 1923  La classe Français
  • la classe Diane 1, 2 sous-marins construits à Cherbourg, ils seront mis en service en 1916 et 1917          La classe Diane 1
  • la classe Bellone, 3 sous-marins construits à Rochefort et Toulon, mis en service de 1916 à 1918             La classe Bellone
  • la classe Amphitrite 1, 8 sous-marins construits à Rochefort,Toulon , Le Havre et Cherbourg, mis en service de 1916 à 1928                                                                                                                                            La classe Amphitrite 1
  • la classe Clorinde 1, 2 sous-marins construits à Rochefort, mis en service en 1916                                       La classe Clorinde 1
  • la classe Gustave Zédé 2,  2 sous-marins construits à Cherbourg, mis en service en 1914                        La classe Gustave Zédé 2
  • le Concours 1906 fait apparaître  4 projets de sous marins, 3 seront mis en service                                Les sous-marins Concours 1906
  • la classe Brumaire 1 sera mise en service avant le conflit de 14/18, elle comporte 16 unités                        La classe Brumaire 1
  • la classe Pluviôse 1, les 17 unités seront mises en service entre 1908 et 1910                                               La classe Pluviose 1
  • la classe Circé 1, lancées en 1909, en 1914 le sous-marin Calypso sera coulé par le sous marin Circé   La classe Circé 1
  • la classe Émeraude 1, 6 unités misent en service  avant 1909                                                                         La classe Émeraude 1
  • le sous-marin expérimental Oméga, baptisé Argonaute 1, il sera retiré du service actif en 1919                Le sous-marin Oméga
  • la classe Aigrette , 2 unités misent  en service entre 1906 et 1908                                                                  La classe Aigrette
  • la classe Farfadet amélioré , 3 unités  X, Z, Y  seront les premiers sous marins avec 2 hélices et 2 lignes d’arbre                                                                                                                                                                            La classe Farfadet amélioré ou X
  • la classe Naïade,  surnommés les Fritures, ils sont au nombre de 20 unités                                                    La classe Naïade
  • la classe Farfadet, les 4 unités construites à Rochefort , le Farfadet et le Lutin auront un destin tragique                                                                                                                                                                          La classe Farfadet
  • la classe Sirène 1, 4 unités sont classées comme torpilleur autonome submersible                                     Le torpilleur autonome submersible  Sirène 1 
  • le premier Narval , lancé en 1899, il sera peint en bleu clair pour la revue navale de 1900 à Cherbourg  Le torpilleur submersible Narval 1
  • le Morse, lancé en 1899, coque unique en bronze et pas de moteur thermique                                            Le sous marin autonome Morse 1
  • la Sirène rebaptisé Gustave Zédé en 1891, considéré comme bateau d’attaque torpilleur garde-côte     Le bateau d’attaque  Gustave Zédé
  • le premier le Q001, le Gymnote , lancé 1888, le bateau sous-marin sera retiré du service en 1908             Le bateau sous-marin Gymnote 1
  • le Q000 il est baptisé Plongeur en 1860, il servira jusqu’en 1935 comme bâtiment de servitude et citerne vapeur                                                                                                                                                           Le porte torpille Plongeur