Jakarta approuve le plan visant à obtenir un prêt de 600 millions USD pour un programme de sous-marins d’occasion.

Le Nagapasa , l’un des quatre sous-marins en service dans la marine indonésienne.

Après la disparition tragique du Nanggala (402) , l’Indonésie veut acquérir des sous-marins d’occasion.

Le ministère indonésien des finances a donné son accord pour que le pays obtienne jusqu’à 600 millions de dollars de prêts étrangers pour acquérir au moins un sous-marin d’occasion pour la marine indonésienne [TNI-AL (*)].

Les documents, de source industrielle, fournis au Janes indiquent que l’approbation accordée pour le programme IRSC (Interim Readiness Submarine Class), qui vise à combler temporairement les lacunes capacitaires en matière de lutte anti sous-marine de la TNI-AL avec des sous-marins, retirés du service actif, d’autres marines dans l’attente de l’acquisition de nouveaux.

Le programme envisage des sous-marins de 1 800 à 2 800 tonnes. Les documents consultés par Janes n’en précisent pas le nombre.

Le montant du prêt approuvé pour l’IRSC a été fixé en consultation avec le ministère de la défense et le ministère de la planification du développement national

La TNI-AL dispose de trois sous-marins de la classe Nagapasa (DSME 209/1400) et d’un de la classe Cakra (Type 209/1300), le Cakra (401). Un second bateau de la classe Cakra, le Nanggala (402), a disparu en mer de Bali en avril 2021, avec tout son équipage.

(*) : Tentara Nasional Indonesia – Angkatan Laut

Source : Janes